Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic)

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic), créé par la loi du 2 janvier 1970 portant réforme du salaire minimum garanti (Smig), a pour objet d’assurer aux salariés dont les rémunérations sont les plus faibles une garantie de pouvoir d’achat et la participation au développement économique de la nation.
C’est un taux horaire : le Smic ne constitue donc pas une garantie de rémunération mensuelle.

À lire également

Publications liées

  • Publication

    Quel effet de l’inflation sur la progression actuelle des salaires ?

    La reprise de l’inflation contribue à une accélération des salaires : la progression est plus importante au niveau du Smic, grâce aux règles de revalorisation automatique qui garantissent le pouvoir d’achat, mais plus faible à des niveaux de salaire plus élevés.

  • Publication

    La revalorisation du Smic au 1er janvier 2022

    Au 1er janvier 2022, le Smic brut horaire augmente de 0,9 %. Compte tenu de la hausse de 2,2 % intervenue en octobre 2021, il croît de 3,1 % sur un an.

  • Publication

    La revalorisation du Smic au 1er janvier 2021

    Au 1er janvier 2021, le Smic brut horaire augmente de 1,0 %. 2,04 millions de salariés du secteur privé bénéficient directement de cette revalorisation, soit 12,0 % des salariés, après 13,0 % un an plus tôt.